Givors, d'un siècle à l'autre... C'est l'Histoire de Givors et de ses habitants les Givordins, à travers une collection de Cartes Postales, de photographies actuelles et de récits empruntés à M. Etienne Abeille "Histoire de Givors" (1912) et à M. Julien Page "Givors Port Fluvial" (1950).

« La Route du Charbon » dans la vallée du Gier. Les mulets, les sicelandes (bateaux à fond plat naviguant sur le canal de Givors) la jument noire (locomotive à vapeur) circulant sur la deuxième ligne de chemin de fer de France, la gare d’eau de Givors, le plus grand port fluvial du début du XXe.

Dans l'Album de Cartes Postales, vous découvrirez, grâce à la curiosité des photographes et des éditeurs de l’époque, qui ont figé des milliers d’instantanés de notre ville, les rues, les quartiers, les places, les fêtes… de Givors. Depuis plus de cent ans, les cartes postales racontent un peu l'histoire et la vie de nos grands-parents et elles ont permis de constituer de véritables archives. Les textes écrits, au dos, sur le devant, à l’envers, à l’endroit, dans tous les sens, sont quelquefois de longs discours, une phrase, ou juste un mot, voire une signature. Ils nous révèlent les modes de vie de cette époque. Tous ces écrits, je les ai retranscrits sous chaque carte, pour faire revivre ces témoignages fugitifs de la vie ordinaire de nos proches ancêtres. Si cet album parvient à donner au visiteur du plaisir, de la joie, de la tristesse, …des émotions, des souvenirs il aura atteint son but.

Photos de Classes : Si vous possédez des photographies de classes des écoles de Givors, vous pouvez me les faire parvenir par mail " yves.c@free.fr ". Elles prendront place dans cette rubrique "Photos de classe". 
N'hésitez pas à laisser des commentaires si vous vous reconnaissez ou si vous reconnaissez un camarade. Merci pour vos contributions à faire vivre cette rubrique.

Le livre "Histoire de Givors", écrit par M. Etienne Abeille, raconte l’évolution de la ville de Givors. Cela va de la conquête de la Gaule par les Romains (–50 avant J.C.) jusqu'à 1912, date de la parution de cet ouvrage.

Folklore Givordin : Chansons givordines "Le Vieux-Givors", "La jeunesse qui passe" et la "Barquette" joue pour vous des airs de joutes... 

Jean-François Bony né à Givors le 24 février 1754, décédé à Paris en 1825 - Peintre des fleurs à l’École des Beaux-Arts de Lyon - Il dessine la robe et le manteau du sacre de l’impératrice Joséphine.

La vie ouvrière au début du XXe siècle à Givors, témoignages audio phoniques, recueillis en 1980, "d'anciens Givordins" enfants dans les années 1900-1915. Photographies d'usines et textes, Archives de la Ville de Givors.

La Verrerie Royale retrace l’histoire chronologique de la verrerie de Givors. La Verrerie 1749-2003 - Vidéo : la dernière coulée de verre !

La Compagnie Fives-Lille, dates clés de l'évolution de l'usine de 1861 aux années 90 et les réalisations des ateliers Givordins de Fives-Lille. Album de Photographies des Ateliers de Fives-Lille Givors en 1911.

Les Hauts-fourneaux Prénat, histoire de la Compagnie des Hauts-fourneaux et Fonderies de Givors Établissements Prénat de 1839 à 1960.

La Vogue de Givors,  livre de M. A. Peillon de 1847, réédité en 1903. Agrémenté des photographies de la Vogue de Bans de 2002. (En construction)

Givors - Vues du ciel. Photographies prises au dessus de Givors, comme passager à bord d'un hélicoptère Alouette 2, en mai 2005 et au cours d'un vol d’initiation de pilotage d'un avion  Cessna 152 en juin 2011.

 

Ce voyage vous a plu, n'hésitez pas à laisser une trace écrite de votre passage sur le livre d'or. Vous entrerez à votre tour, dans l'histoire de la ville de Givors.

 

 

Copyright © 2001 [Yves Chapuis]. Tous droits réservés.   Révision :24 février 2013 . yves.c@free.fr